Les traitements contre le VIH

  • 382
    likes
  • 3 minutes
  • IST
zinc cerballiance
A +
A -

Quels sont les objectifs du traitement contre le VIH ?

Les traitements contre le VIH agissent à différents niveaux du cycle de multiplication du virus. Les objectifs du traitement sont d’obtenir une diminution de la charge virale du VIH jusqu’ à obtenir l’indétectabilité dans le sang, et une augmentation des lymphocytes CD4.

La restauration de la fonction immunitaire permet ensuite d’améliorer l’état de santé et de diminuer le risque de développer des infections qui apparaissent lorsque le système immunitaire est affaibli (maladies opportunistes).

Quels sont les différents types de traitements contre le VIH ?

Il existe différents types d’antirétroviraux :

  • Les inhibiteurs nucléosidiques de transcriptase inverse (NRTI)
  • Les inhibiteurs non nucléosidiques de transcriptase inverse (NNRTI)
  • Les inhibiteurs de protéase (IP)
  • Les inhibiteurs d’intégrase (INI)
  • Les inhibiteurs d’entrée (IE)
  • Les inhibteurs de fusion (IF)
  • Les inhibiteurs de capside (IC)

Ces traitements contre le VIH agissent à différents moments du cycle du virus.

Ils peuvent être utilisés soit en traitement combinés « tout en un » soit en différents comprimés à assembler en association.

> Consultez le guide des traitements antirétroviraux

Quels patients doivent être traités contre le VIH ?

TOUS ! D’après le rapport Morlat, "toute personne infectée par le VIH devrait commencer le traitement antirétroviral le plus tôt possible après le diagnostic".

Pour les patients qui contrôlent spontanément leur charge virale et qui ont un taux de CD4 élevé (CV<1000 copies/ml et CD4> 500/mm3), un report de la mise sous traitement peut être envisagée au cas par cas (on appelle ces patients des « HIV controllers »).

Il y a-t-il des effets indésirables liés aux traitements contre le VIH ?

De nos jours, la plupart des thérapies antirétrovirales sont bien tolérées. Cependant, des effets indésirables peuvent parfois survenir. N’hésitez jamais à en parler à votre médecin infectiologue qui vous suit, et/ou à votre pharmacien. Dans tous les cas il ne faut jamais arrêter son traitement sans avis médical.

Si le traitement contre le VIH est pris de façon irrégulière, la concentration du médicament pourrait être faible dans le sang, et le virus sera dans des conditions favorables pour développer des résistances au traitement. Cela signifie que le médicament pourra perdre son effet sur le virus et devenir inefficace.

La majorité des médicaments pour le VIH peuvent interagir avec d’autres médicaments. Il est important d'indiquer au pharmacien et au médecin tous les médicaments prescrits ou non, ainsi que les produits naturels et drogues à usage récréatif que vous prenez.

Quel suivi biologique doit être effectué en cas de traitement contre le VIH ?

Les examens de biologie médicales doivent être effectués aux moments suivants : 

  • Lors du premier traitement antirétroviral : Le premier traitement antirétroviral doit permettre de rendre la charge virale (CV) < 50 copies/ml en 6 mois.
  • Au cours des premiers mois de traitement, il convient de réaliser une mesure de la charge virale plasmatique : 

> au bout d un mois, la CV doit avoir baissé d’au moins 100 fois

> au bout de 3 mois, la CV doit être < 400 copies/mL

> au bout de 6 mois, la CV doit être < 50 copies/mL.

Lorsque ces objectifs ne sont pas atteints il est important de rechercher chez le patient une possible mauvaise observance du traitement, un problème d’interaction médicamenteuse ou de malabsorption intestinale.

  • Après l’obtention d’une charge virale indétectable, des visites trimestrielles la première année puis semestrielles peuvent être recommandées. En parallèle, l’objectif d’un taux de CD4 > 500/mm3 doit être obtenu. La recherches des autres IST (chlamydia, gonocoque, syphilis) et des hépatites B et C devra être effectuée régulièrement.

Sources :

https://www.guidetherapeutiquevih.com/outils-professionnels/tableau-synthese-des-antiretroviraux/

http://www.who.int/mediacentre/news/releases/2015/hiv-treat-allrecommendation/fr

https://cns.sante.fr/wp-content/uploads/2018/05/experts-vih_suivi.pdf

Vous souhaitez réaliser un bilan biologique lié au VIH ?

Rendez-vous dans un de nos laboratoires Cerballiance.

Cerballiance, c'est près de 700 laboratoires d'analyses médicales présents dans toute la France.

laboratoires analyses médicales cerballiance Trouver un laboratoire
Vous aimerez aussi !