La saison des pollens
  • 43
    likes
  • 8 minutes
  • Actualités
allergies pollen cerballiance
A +
A -

La saison des pollens en quelques mots

Comme chaque année, les pollens sont responsables de manifestations allergiques chez plus de 20% de la population. La manifestation la plus courante est la rhinite allergique dont les symptômes peuvent paraître anodins mais altèrent parfois la qualité de vie des personnes qui en sont victimes.

Qu'est-ce que l'allergie ?

L’allergie est liée à une réaction inadaptée de l’organisme suite à un contact avec une molécule de notre environnement, appelée allergène.

Les allergènes peuvent être d’origine diverses tels que les aliments, les pollens, les venins d’hyménoptères, les poils ou squames d’animaux, les moisissures…

Dans le cas de l’allergie respiratoire, les allergènes en cause sont le plus souvent les acariens, les pollens, les moisissures et les poils d’animaux domestiques.

Lorsque les symptômes apparaissent de manière périodique au cours de l’année, l’allergie aux pollens doit être évoquée.

Quels sont les symptômes de l'allergie aux pollens ?

La réaction allergique est à l’origine de symptômes très variés qui peuvent être bénins (rhinite allergique) ou beaucoup plus graves (asthme, choc anaphylactique).

Dans le cas de l’allergie aux pollens, les patients peuvent présenter une toux, un écoulement nasal, des démangeaisons oculaires, un larmoiement voire un asthme allergique.

Ces symptômes peuvent être invalidants s’ils ne sont pas bien contrôlés par les traitements anti-allergiques, car ils génèrent des troubles du sommeil et une fatigue chronique pouvant avoir un retentissement sur le travail ou la scolarité.

Quels sont les principaux pollens en cause ?

Les pollens sont présents dans l’air de la fin de l’hiver à l’automne. En France métropolitaine, les pollens le plus souvent responsables de phénomènes allergiques sont les pollens de graminées et les pollens de bouleau.

Pour ce début du mois de juin, les pollens de graminées sont présents sur tous les départements de France métropolitaine, avec un risque d’allergie très élevé. Sur le pourtour méditerranéen, on retrouve aussi les pollens de chêne et d’olivier, avec un risque d’allergie faible à moyen.

Comment savoir si je suis allergique ?

Une consultation chez le médecin permet de déterminer si vous présentez des symptômes qui pourraient être rattachés à de l’allergie et d’évoquer les allergènes qui pourraient en être la cause. Des tests biologiques, notamment le test de dépistage des allergies respiratoires (Phadiatop®) peuvent être proposés pour confirmer cette hypothèse.

Si la recherche des allergènes est trop complexe ou si les traitements anti-allergiques ne permettent pas de supprimer les symptômes, une consultation chez l’allergologue pourra être nécessaire.

Des traitement anti-allergiques permettent d’atténuer les symptômes : ce sont les traitements anti-histaminiques.

Lorsque l’allergie est invalidante ou que les symptômes persistent malgré les traitements anti-allergiques, une désensibilisation peut être proposée. Il s’agit du seul traitement curatif de l’allergie. Afin de déterminer précisément l’allergène à utiliser pour la désensibilisation, des tests biologiques doivent être réalisés.

> Pour en savoir plus 

Vous souhaitez vous faire dépister ?

Votre laboratoire Cerballiance vous accompagne et vous conseille tout au long de votre parcours de soin. 

Rendez-vous dans l'un de nos 430 laboratoires Cerballiance présents partout en France.

laboratoires analyses médicales cerballiance Trouver un laboratoire Cerballiance
Vous aimerez aussi !