Vaccination Coronavirus Covid-19
  • 26
    likes
  • 5 minutes
  • Actualités
covid-test-sanguin
A +
A -

Qu’est ce qu’un vaccin ?

Un vaccin est une préparation biologique administrée à un organisme vivant afin de conférer une immunité spécifique protectrice et durable contre une infection. La « préparation biologique » peut être constituée de différents constituants (bactérie ou virus inactivé, fragment de bactérie/virus…).

Quels sont les différents types de vaccins contre la Covid-19 ?

Il existe deux grandes catégories :

  • les vaccins covid-19 issus des nouvelles technologies (à vecteur viral ou à ARNm)
  • les vaccins covid-19 utilisant les technologies classiques, comme un virus entier inactivé ou un constituant du virus

Il existe plus de 70 candidats vaccins contre la covid-19 en cours d’essai dans le monde, il est donc impossible de tous les recenser.

vaccin-covid19-laboratoires-Cerballiance

Pourquoi parle-t-on de protéine S pour le vaccin contre la Covid-19 ?

La protéine S ou « Spike » est un constituant situé à la surface du virus de la covid-19, et qui lui permet de s'accrocher à nos cellules lors d’une infection. La protéine S permet donc la première étape de l’infection.

Pourquoi parler d’ARN « messager » ?

L’ARN « messager » (en abrégé ARNm) est une molécule fabriquée dans le noyau de la cellule à partir de l’ADN de nos gènes.

La molécule d’ARN messager est dite « messager » car elle fait le lien, la transmission du message génétique entre notre ADN où sont nos gènes, et la traduction finale de nos gènes en protéines, qui sont les constituants essentiels de notre organisme.

Un ARNm est dit spécifique car il contient l’information nécessaire à notre cellule pour fabriquer un seul type de protéine.

Que veut dire « vaccin à ARNm » ?

Un vaccin à ARNm utilise la propriété de contenir un code spécifique d’une protéine, la protéine S du Coronavirus. L’ARNm injecté est transformé par nos propres cellules en une protéine virale, la protéine S du Coronavirus.

C’est notre propre organisme qui fabrique le vaccin, ici la protéine S du Coronavirus

Il faut noter que l’on injecte uniquement l’ARNm de la protéine S, qui n’a aucun pouvoir infectant.

La protéine S nouvellement fabriquée par nos cellules est reconnue comme étrangère par notre système immunitaire de défense et provoque ainsi une immunité spécifique protectrice contre la Covid-19.

Comment l’ARNm du vaccin entre dans nos cellules ?

Si l'ARN arrivait seul et nu au contact de ces cellules, il serait rapidement détruit. C’est pourquoi il est nécessaire de « l’emballer » dans une « coque » protectrice lui permettant d’entrer dans nos cellules. On utilise des liposomes, qui sont des minuscules gouttelettes de lipides qui ressemblent à la membrane des cellules. Ces liposomes vont protéger l’ARNm lors de l’injection et lui permettre de pénétrer dans nos cellules en franchissant la membrane de ces dernières.

Quel est le recul avec ces nouveaux vaccins à ARNm ?

Ce sont les premiers vaccins homologués utilisant cette technologie. Néanmoins, ils ont déjà été administrés chez l’homme depuis plusieurs années dans des essais vaccinaux contre la rage, la grippe ou le virus Zika.

Que veut dire vaccin à vecteur viral ?

Pour ces vaccins contre la Covid-19, on utilise un virus vivant non pathogène pour l’homme et incapable de se multiplier. On rajoute dans le génome du virus vivant non pathogène le gène de la protéine Spike du SARS-CoV-2.

Le virus sert de vecteur, de porteur, au gène de la protéine Spike du SARS-CoV-2. Là encore, c’est notre propre organisme qui fabrique le vaccin, ici la protéine Spike du Coronavirus.

Dois je faire un test sanguin (sérologie) ou un test PCR avant le vaccin contre la Covid-19, pour voir si j’en ai besoin ?

Il n'est pas recommandé d’effectuer un test viral ou une sérologie à la recherche d’une infection en cours ou antérieure, avant une vaccination contre la Covid-19.

Dois-je faire un test sanguin (sérologie) ou un test PCR après les deux injections de vaccin contre la Covid-19, pour voir si j’en ai besoin ?

Il n'est pas recommandé d’effectuer un test viral ou une sérologie après la vaccination contre la Covid-19 pour évaluer l’immunité. Elle est toujours présente.

Quelle est la durée de la protection après deux injections de vaccin contre la Covid-19 ?

Il y a encore peu de données disponibles. On estime à 3 à 6 mois la durée minimale de protection apportée par le vaccin contre la Covid-19.

Il pourrait être nécessaire de se vacciner régulièrement pour deux raisons :

  1. L’immunité baisse (comme un rappel vaccinal, bien connu pour les vaccins classiques comme la polio ou le tétanos)
  2. L’apparition de mutations qui nécessiteraient un vaccin adapté aux nouveaux variants (comme la grippe).

Peut-on attraper le Coronavirus Covid-19 alors qu’on est vacciné ?

Cette question ne se pose que pour les personnes complètement vaccinées pour le Coronavirus (Covid 19), à savoir au moins deux semaines après avoir reçu la seconde dose des vaccins à deux doses (Pfizer-BioNTech, Moderna, Astra Zeneca), ou au moins deux semaines après avoir reçu une dose du vaccin monodose Johnson and Johnson/Janssen.

L’infection chez une personne complétement vaccinée est possible car le taux de protection des vaccins est compris entre 60% et 95% selon les vaccins. Cela signifie donc que 5 à 40% des personnes vaccinées peuvent attraper le Covid.

Il faut noter que cette infection à Coronavirus Covid-19 chez la personne vaccinée est souvent asymptomatique ou très atténuée.

 

 

Vous aimerez aussi !