Octobre rose

  • 5002
    likes
  • 2 minutes
  • Actualités
octobre rose cerballiance
A +
A -

Octobre rose en bref

Chaque année, une manifestation d’ampleur nationale, appelée « Octobre Rose » est organisée en France afin de sensibiliser et d’informer le plus grand nombre de femmes et leur entourage sur le risque du cancer du sein ainsi que communiquer sur les meilleurs moyens de lutte et de prévention contre cette maladie.

Quelques chiffres sur le cancer du sein et Octobre Rose

  • Le cancer du sein est le cancer féminin le plus fréquent (33%) avec plus de 60.000 nouveaux cas par an en France, et environ 12.000 décès par an. (données INCa 2017).
  • 80% des cancers du sein se développent après 50 ans et l’âge médian du diagnostic est 64 ans.
  • Statistiquement en France, 1 femme sur 8 sera confrontée à un cancer du sein au cours de sa vie.
  • Dépisté à un stade précoce (c’est-à-dire à un stade peu avancé de la maladie), ce cancer peut non seulement être guéri dans 9 cas sur 10, mais aussi être soigné par des traitements moins agressifs entrainant moins de séquelles.
  • Le dépistage organisé du cancer du sein est généralisé en France depuis 2004.
  • Sa mortalité tend à diminuer depuis quelques années, notamment car les cancers du sein sont détectés à 60% à un stade plus précoce.  
  • Détecté tôt, il est généralement plus facile à traiter avec moins de risques de séquelles, un meilleur résultat thérapeutique et donc une augmentation des chances de guérison.
  • Un dépistage régulier rend possible un diagnostic précoce du cancer du sein. 

Octobre rose invite les femmes âgées de 50-74 ans à risque moyen (c’est-à-dire sans symptôme apparent ni facteur de risque particulier) à réaliser tous les deux ans une mammographie et un examen clinique des seins auprès d’un radiologue agréé (prise en charge complète à 100%).

Malheureusement, cela n’est pas suffisant car seule la moitié des femmes y participent.  

Pour cette raison, ce rendez-vous annuel Octobre Rose est plus que jamais d’actualité. Il incite l’ensemble des régions à participer en créant des évènements permettant de promouvoir le dépistage du cancer du sein. Ces différentes manifestations permettent également de lever des fonds pour la recherche.

Comment dépister le cancer du sein ?

À partir de 25 ans et tout au long de la vie, il est recommandé de réaliser une consultation de suivi gynécologique chez un médecin, un gynécologue ou une sage-femme pour un examen des seins.
Une autosurveillance régulière est également conseillée. Ces gestes ne doivent pas remplacer la mammographie lorsqu’elle est nécessaire, selon l’âge et le niveau de risque de chaque femme.

En cas de doute, n’attendez pas pour consulter, si vous remarquez un signe anormal au niveau de vos seins. 

Le dépistage organisé du cancer du sein existe depuis 2004. Il consiste en la réalisation d’un examen clinique (vérifiant l’absence de symptômes) et d’une mammographie (avec un cliché de face et de profil de chaque sein) par un radiologue agréé.

Entre 50 et 74 ans, elle doit être renouvelée tous les 2 ans, en l’absence de symptôme ou de risque particulier.  

Après 75 ans, il n’y a plus de suivi dans la cadre du dépistage organisé. Cependant, en fonction des risques identifiés avec le médecin ou la sage-femme qui vous suit, il est important d’établir les meilleures modalités de suivi et d’identifier l’intérêt de continuer à pratiquer des mammographies.

En cas de symptôme, ne pas attendre mais consulter un professionnel de santé. En parler, c'est prévenir pour agir à temps.
N'ayez donc aucune gêne pour en parler avec votre sage-femme ou votre médecin. Quel que soit votre âge, si vous constatez des changements entre deux examens, parlez-en à un professionnel.

Détecté tôt, le cancer du sein est guéri dans 90 % des cas !

Tous les ans, la Tour Eiffel s'illumine de rose pour lancer de manière forte et symbolique la campagne d'Octobre Rose. 

Cela nous rappelle qu’ il faut consulter régulièrement un professionnel de santé, et dès 50 ans, se faire dépister peut sauver la vie.

Aujourd’hui, libérons la parole, parlons du dépistage et soutenons la lutte contre le cancer du sein !

> En savoir plus sur le cancer du sein

Vous aimerez aussi !