Mois sans tabac : en novembre j'arrête de fumer
  • 13
    likes
  • 4 minutes
  • Actualités
mois sans tabac cerballiance
A +
A -

Le mois sans tabac : qu'est-ce que c'est ?

#MoisSansTabac est un défi organisé par Santé Publique France, pour encourager tous les fumeurs à arrêter de fumer pendant un mois, car un mois sans fumer, c’est 5 fois plus de chances d’arrêter définitivement.

En vous inscrivant au challenge sur Tabac-info-service.fr, des aides à l’arrêt seront mises à votre disposition sous différentes formes :

  • La possibilité de téléphoner gratuitement à un tabacologue au 39 89 ;
  • Des mails de soutien réguliers pour vous encourager ;
  • Une application « e-coaching » à télécharger ;
  • La possibilité d’adhérer à la communauté des participants sur Facebook pour partager des conseils et rester motivé ;
  • Un kit d’aide à l’arrêt.

Il est important de se préparer en envisageant la stratégie d’arrêt la mieux adaptée avec un professionnel de santé ou un tabacologue avant de commencer.

Quelles raisons pour arrêter de fumer ?

Fumer augmente le risque de survenue d’un cancer : un cancer sur 3 est lié au tabac, qui est à l’origine de la majorité des cancers du poumon (90% sont liés au tabagisme actif et 5% au tabagisme passif). Le tabac augmente le risque d’apparition d’autres cancers : gorge, rein, etc.

Le tabagisme est l’un des facteurs de risque cardio-vasculaire le plus important. Fumer accroît ainsi le risque d’infarctus du myocarde, d’accident vasculaire cérébral, d’artérite des membres inférieurs et d’hypertension artérielle.

Le tabac augmente également le risque de bronchite chronique, qui peut évoluer vers l’insuffisance respiratoire chronique, et d’emphysème.
D’autres pathologies peuvent être aggravées par le tabac : diabète, lupus, eczéma…

Pendant la grossesse, le tabac est nocif pour le bébé, il nuit à son développement. Il peut ainsi provoquer un retard de croissance intra-utérin ou un accouchement prématuré. De plus, les femmes fumeuses ont 2 fois plus de risque de faire des grossesses extra-utérines et 3 fois plus de risque de faire une fausse couche.

La nicotine passe dans le lait maternel, le tabagisme est donc déconseillé pendant l’allaitement.

Fumer peut avoir d’autres effets tels que la coloration jaune des dents, la fragilisation des gencives, une altération des muqueuses buccales et nasales favorisant la survenue d’infections de la sphère ORL, des effets sur la peau…

Enfin, fumer peut nuire à son entourage : les effets nocifs du tabagisme passif ont été bien démontrés.

> Pour en savoir plus

Vous aimerez aussi !