Jeudi 20 Octobre 2016 : Journée mondiale contre l’ostéoporose

Le jeudi 20 Octobre 2016 aura lieu la journée mondiale contre l’ostéoporose.
L’ostéoporose est une maladie diffuse du squelette qui évolue silencieusement durant des années et qui entraîne une fragilité osseuse responsable d’une augmentation du nombre de fractures. Ces fractures peuvent alors survenir facilement : lors d’un mouvement brusque, un éternuement, une chute sans gravité …

Avec l’allongement de l’espérance de vie, l’ostéoporose et les fractures qui lui sont associées représentent un problème de santé publique important,  car, responsable d’une perte d’autonomie et d’une surmortalité.

En France on considère que 2 à 3 millions de femmes sont touchées par cette maladie,  d’où l’importance de cette journée destinée à sensibiliser le grand public sur la nécessité de prévenir, diagnostiquer et  traiter cette pathologie.


La prévention repose sur des mesures hygiéno-diététiques simples :
-    Une activité physique régulière : l’INPES recommande 30 minutes de marche par jour
-    Un apport suffisant en calcium, par le biais de produits laitiers, et en vitamine D par  une exposition aux rayons du soleil une dizaine de minutes par jour
-    La lutte contre le tabagisme et l’alcoolisme
-    Le maintien d’un poids et d’un IMC (Indice de Masse corporelle) normaux : en effet un IMC <19 est corrélé à un risque accru d’ostéoporose

Une consultation médicale par votre médecin traitant permettra de déterminer vos facteurs de risques : âge, sexe féminin, antécédents familiaux ou personnels de fracture, pathologies ou traitements en cours favorisant l’ostéoporose…


En effet, il existe plusieurs types d’ostéoporose :
-    Liée à l’âge
-    Induite par certaines pathologies telles que les  affections endocriniennes
-    Induite par certains médicaments et notamment la corticothérapie prolongée


Les trois sites de fractures les plus souvent touchés sont les vertèbres, le col du fémur et le poignet mais tous les os du squelette peuvent être affectés.


En fonction de votre niveau de risque, votre médecin pourra alors vous prescrire une mesure de la Densité Minérale Osseuse (DMO) qui permettra d’objectiver le niveau de sévérité de votre ostéoporose.


Il existe désormais de nombreux traitements médicamenteux qui, en plus des mesures hygiéno-diététiques, permettent de protéger contre les fractures. Le type de traitement dépendra du risque, de vos antécédents et autres pathologies en cours.