Vitamine C

La vitamine C ou acide ascorbique est une molécule indispensable qui joue un rôle important dans notre métabolisme. C’est également un anti-oxydant puissant. Elle aide à lutter contre les radicaux libres qui agressent notre ADN et nos cellules, phénomène appelé communément stress oxydatif. Elle intervient également dans la cicatrisation et le maintien des défenses immunitaires. Prendre de la vitamine C pourrait ainsi aider à lutter contre les baisses de forme saisonnières. La vitamine C doit apportée par notre alimentation car l’être humain n’est pas capable de la fabriquer. Une alimentation diversifiée permet de couvrir les apports journaliers indispensables. Il est toutefois possible de connaître son taux de vitamine C par une simple prise de sang au laboratoire.

Qu’est ce que la vitamine C ?

La vitamine C fait partie de la famille des vitamines hydrosolubles (solubles dans l’eau). Son nom scientifique est l’acide ascorbique. C’est une molécule indispensable à la vie qui joue un rôle important dans le métabolisme de notre organisme.

La carence sévère en vitamine C est responsable du scorbut, maladie quasiment disparue de nos jours.

Quel est le rôle de la vitamine C?

La vitamine C est un anti-oxydant : elle aide à lutter contre les radicaux libres qui agressent notre ADN et nos cellules (le stress oxydatif). Les radicaux libres sont produits par notre corps lorsque celui-ci est soumis à des agressions extérieures : pollution, stress, tabac, alcool, rayonnements ultraviolets, substances chimiques ou lors de certains processus cellulaires notamment ceux faisant intervenir les molécules d’oxygène. A l’inverse certains radicaux libres possèdent un rôle physiologique normal en intervenant dans la communication entre les cellules.

Elle fonctionne conjointement avec la vitamine E pour lutter contre le stress oxydatif. Ces deux vitamines constituent ainsi les deux piliers dans la lutte contre les radicaux libres.

La vitamine C participe à la formation du collagène indispensable à la fabrication des fibres élastiques contenues dans les vaisseaux sanguins, les tendons, les ligaments et les gencives. Elle aide également à la cicatrisation.

La vitamine C favorise l’absorption du fer par l’intestin. Grâce à cette vitamine, l’organisme assimile donc mieux le fer provenant de l’alimentation.

Elle participe à la synthèse de différentes hormones et permet le bon fonctionnement de plusieurs enzymes. Elle joue également un rôle dans la prévention des maladies cardiovasculaires en favorisant le métabolisme du cholestérol. Elle aide également à l’élimination des toxines hépatiques.

La vitamine C améliore l’immunité par son action sur les globules blancs. Elle participerait ainsi à améliorer les défenses antibactériennes.

Métabolisme de la vitamine C

Alors que la plupart des animaux sont capables de fabriquer cette molécule dans leur foie ou dans leurs reins, la majorité des primates (dont l’être humain) n’en sont pas capables. Il faut donc obligatoirement qu’elle soit apportée par l’alimentation.

Cette vitamine est cependant fragile, elle est détruite au contact de l’air et de la lumière. De plus, l’activité vitaminique est détruite par la chaleur et perdue dans les eaux de cuisson.

La vitamine C est absorbée au niveau intestinal puis se répartit vers les différents organes pour jouer son rôle (cerveau, foie, glandes surrénales, hypophyse…). Il n’existe cependant pas de stockage dans l’organisme. Elle est enfin éliminée dans les urines.

Où trouve-t-on la vitamine C ?

La vitamine C est naturellement présente dans certains fruits et légumes. La consommation recommandée de 5 fruits et légumes par jour permet largement de combler les besoins journaliers.

Cette vitamine est cependant fragile, elle est détruite à la cuisson des aliments et disparait dans les eaux de cuisson. Il est donc nécessaire de consommer des fruits et légumes frais et crus chaque jour.

Quelques exemples de fruits et légumes contenant de la vitamine C et à manger crus (!) : cassis, persil, poivron, kiwi, radis noir, mangue, papaye… Les agrumes (citron, orange, pamplemousse) en contiennent même si ce ne sont pas les fruits qui en apportent le plus !

Vitamine C et baisse de forme saisonnière

A l’arrivée de l’hiver et de ses premiers désagréments (rhume, baisse de l’immunité), notre organisme est parfois déstabilisé et des signes de fatigue peuvent apparaître. Certaines publicités à la télévision ou dans des revues spécialisées recommandent de prendre des compléments alimentaires à base de vitamine C.

Cependant, la preuve n’a pas été clairement apportée de leur utilité pour traiter les fatigues passagères ou pour raccourcir la durée des états grippaux. De plus, chez une personne ayant une alimentation équilibrée il n’y a pas lieu de manquer de vitamine C. Toutefois, étant donné ces nombreux rôles dans l’organisme, un taux insuffisant pourrait entraîner une baisse des défenses immunitaires, rendre le sujet plus sensible aux petites infections et favoriser ainsi les états de fatigue.

Il peut donc parfois être utile d’effectuer un bilan sanguin afin de doser la vitamine C dans le sang ou plus largement de faire un bilan vitaminique complet.

Comment connaître son taux de vitamine C ?

La vitamine C peut être dosée lors d’une simple prise de sang dans votre laboratoire. Elle peut également être recherchée dans un bilan vitaminique complet, permettant d’obtenir une vision globale et approfondie de votre statut vitaminique.

Actualités

JOURNÉE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LA DRÉPANOCYTOSE:
19 JUIN 2019

19/06/2019

4ème priorité de santé publique dans le monde pour l’OMS après le cancer, le sida et le paludisme, la drépanocytose est la maladie génétique la plus fréquente dans le monde.

JOURNÉE MONDIALE DE LA SCLÉROSE EN PLAQUE (SEP) : 30 MAI 2019

30/05/2019

La SEP est une maladie inflammatoire du système nerveux central. Elle touche 2,3 millions d'individus dans le monde entier, principalement les femmes entre 20 et 40 ans.