Alimentation et grossesse

Il est important de surveiller votre alimentation pendant la grossesse afin de réduire les risques d’apparition d’infections qui, d’ordinaire sans gravité, peuvent lors de la grossesse, avoir des conséquences néfastes sur votre enfant.

Il est recommandé de faire attention à deux infections : la listériose et la toxoplasmose. D’autres infections existent mais ont des incidences moindres.

Il faut savoir qu’il y’a des aliments à bannir pendant votre grossesse, et d’autres dont la consommation est fortement déconseillée.

Comment éviter la toxoplasmose ?

La toxoplasmose est causée par un parasite présent dans la terre et que l’on peut retrouver notamment sur les végétaux, mais également dans la viande crue. La contamination se fait principalement via la consommation de viande crue ou peu cuite, les légumes et les fruits souillés ou insuffisamment lavés.

Si vous n’êtes pas immunisées, vous devez prendre certaines précautions et mesures d’hygiène au quotidien pour éviter tout risque de contamination.

  • Il faut bien cuire la viande (bœuf, mouton, porc, cheval), c'est-à-dire une cuisson d'au moins 65 °C dans toute l'épaisseur de la viande. Éviter la consommation de carpaccios, de viande fumée, grillée ou marinée (comme cela peut être le cas pour le gibier).
  • Si vous tenez absolument à manger de la viande peu cuite, vous pouvez le faire à la condition de consommer de la viande achetée surgelée, ou après l’avoir congelé vous-même au minimum trois jours dans votre congélateur.
  • Lors de la préparation des repas, laver soigneusement les légumes et les plantes aromatiques surtout s'ils sont terreux et consommés crus. Laver soigneusement les ustensiles de cuisine, ainsi que le plan de travail.
  • Bien se laver les mains après contact avec des légumes, des fruits ou de la viande crue et avant de passer à table. Une bonne hygiène des mains et des ustensiles de cuisine est importante pour éviter la transmission de la toxoplasmose pendant la grossesse.
  • Lors des repas pris en dehors du domicile, éviter la consommation de crudités et préférer les légumes cuits. La viande doit être consommée bien cuite, ou bien privilégier la consommation de volaille et de poisson.
  • Nettoyer, et désinfecter ensuite avec de l'eau javellisée, le réfrigérateur 2 fois par mois.
  • Eviter le contact direct avec la terre et porter des gants pour jardiner. Se laver les mains après des activités de jardinage même si elles sont protégées par des gants.

Comment éviter la listériose ?

Il s’agit d’une infection bactérienne d’origine alimentaire, qui peut avoir des conséquences graves chez la femme enceinte et le nouveau-né. Cette bactérie est très répandue dans l’environnement et peut se développer dans nos réfrigérateurs. Il est donc recommandé de prendre certaines précautions pour limiter au maximum les risques de contracter cette maladie.

Poissons et coquillages :

  • Evitez de manger du poisson cru, peu cuit, fumé ou mariné et laissez de côté, pendant 9 mois, les sushis, les tartares ou encore les carpaccios, les sashimis et autres taramas et surimis. Vous pouvez, bien entendu, consommer du poisson, excellent pour la santé, mais veillez tout simplement à bien le cuire à cœur au préalable (la bactérie est détruite lors de la cuisson).
  • Evitez de consommer des crustacés ou des coquillages crus ou peu cuits.

Fromages :

  • Evitez les fromages à pâte molle à croute fleurie (type camembert, bris) ou à croute lavée (comme le munster ou le pont-l’évêque).
  • Evitez les fromages au lait cru et les fromages non pasteurisés. Préférez les fromages à pâte pressée cuite (comme l’emmental) ainsi que les fromages pasteurisés. Par contre, il est nécessaire d’enlever la croûte de tous les fromages.

Charcuteries :

  • Eviter la consommation de produits de charcuterie consommés en l'état comme les rillettes, le pâté, le foie gras, les produits en gelée, le jambon. Préférer les produits pré-emballés qui présentent moins de risques d'être contaminés.

Que dois-je éviter pendant la grossesse ?

  • Le foie :

Les foies d’animaux et les aliments à base de foie sont très riches en vitamine A. Or, la consommation de doses très importantes de vitamine A peut être néfaste pour le fœtus et provoquer des malformations.

  • Sauces et préparations à base d’œufs non cuits :

- Evitez la mayonnaise faite maison, ainsi que toutes les sauces et préparations préparées avec des œufs crus ou cuits partiellement. Préférez les sauces achetées toutes prêtes.

- Evitez de consommer des œufs crus ou mal cuits, une cuisson complète doit rendre fermes le blanc et le jaune.

- Conserver vos œufs au réfrigérateur.

  • Le Soja et les produits à base de soja (tofu, jus de soja) :

Ces produits sont à limiter pendant la grossesse du fait de leur richesse en phyto-estrogènes qui peuvent avoir des répercussions sur la maturation sexuelle de votre bébé.

  • Boissons contenant de la caféine (thé, café, certains sodas) :

Même si la caféine n’engendre pas d’effet néfaste connus, ces boissons sont à consommer de façon modérée pendant la grossesse, car cela pourrait entrainer une augmentation des battements cardiaques du foetus (sans gravité) ou tout simplement l’agiter.

  • Alcool et tabac :

Ils sont à éviter absolument car ils augmentent le risque de prématurité et de faible poids de l’enfant à la naissance.

Quels compléments alimentaires sont conseillés ?

  • Acide folique (vitamine B9) : est conseillé dès 28 jours avant la conception et jusqu’à 12 semaines d’aménorrhée, à la dose de 400 microgrammes par jour. Ce complément nutritionnel réduit le risque de malformation du tube neural (spina bifida).
  • Fer : est conseillé en cas de carences (anémie diagnostiquée à partir d’un résultat de NFP, sur une prise de sang). Il est également conseillé de consommerdes aliments contenant de la vitamine C, ce qui permet une meilleure absorption du fer.
  • Vitamine D : conseillée pour les femmes qui s’exposent peu au soleil.
  • Calcium : conseillé uniquement en cas de carences.
  • Le zinc, le fluor et les compléments multivitaminés n’ont pas démontré leur efficacité.

Actualités

JOURNÉE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LA DRÉPANOCYTOSE:
19 JUIN 2019

19/06/2019

4ème priorité de santé publique dans le monde pour l’OMS après le cancer, le sida et le paludisme, la drépanocytose est la maladie génétique la plus fréquente dans le monde.

JOURNÉE MONDIALE DE LA SCLÉROSE EN PLAQUE (SEP) : 30 MAI 2019

30/05/2019

La SEP est une maladie inflammatoire du système nerveux central. Elle touche 2,3 millions d'individus dans le monde entier, principalement les femmes entre 20 et 40 ans.